Bodybuilding : régime alimentaire draconien et musculation sont-ils suffisants ?

La musculation et le fitness possèdent leur science comme toute autre discipline. Derrière eux se trouvent la biologie, la biochimie et la physiologie, des sciences qui apportent avec elles des règles et des théories. La vente de compléments alimentaires comme le Dianabol et le Trenbolone (dont la plupart ne sont pas nécessaires) est devenue une activité si importante dans la musculation qu’il est de plus en plus rare de voir des bodybuilders qui n’en consomment pas. Pourtant, il existe de nombreux régimes qui vous aideront à soutenir votre progression. Alors, pour faire du bodybuilding, un régime draconien et la musculation sont-ils suffisants ? Les stéroïdes et hormones de croissance synthétiques tiennent-ils leurs promesses ? Réponses dans cet article.

La musculation et l’alimentation saine

Avant tout, dans le cadre d’un régime minceur, les diététistes et nutritionnistes d’ailleurs pour dire qu’une alimentation saine est moins exigeante et plus équilibrée pour l’apport des principaux nutriments. En revanche, les personnes qui font de l’exercice ont des exigences différentes, car plus vous faites de l’exercice, plus vous devez manger pour soutenir vos efforts. Il en va de même pour les sportifs occasionnels, mais l’alimentation devrait être spécifique pour les personnes qui cherchent à perdre du poids. Si vous êtes dans cette situation, vous devez créer un déficit énergétique, ce qui traduit que l’énergie (ou les calories) que vous consommez est inférieure à l’énergie que vous dépensez pour l’exercice et la vie quotidienne. Dans ce cas, l’entraînement doit vous aider à perdre du poids tout en essayant de conserver votre volume musculaire.

Lorsque vous voulez perdre du poids, vous devez conserver vos muscles et vos os tout en faisant bruler la graisse (notamment, en prenant un brûleur de graisse efficace). Attention, il s’agit là d’une démarche délicate car le corps n’est pas habitué à décomposer certains tissus (graisse) et à constituer d’autres tissus (muscles) en même temps. La décomposition s’appelle le catabolisme et la construction s’appelle l’anabolisme, comme dans « les stéroïdes anabolisants ». Ce peut vous sembler contradictoire à première vue, mais le principe du bodybuilding consiste à maintenir le muscle tout en perdant de la graisse.

Bodybuilding : comment ça marche ?

Si vous faites de la musculation pour le sport, la compétition d’haltérophilie, la musculation ou pour maintenir votre forme ou votre apparence maintenant que vous avez atteint un poids idéal, vous voudrez probablement prendre du muscle et maintenir une faible masse grasse avec un régime de musculation.

Pour développer davantage de muscle, vous devez manger plus que ce que vous mangez actuellement et faire de l’exercice avec des poids de façon régulière. La quantité de muscle que vous pouvez gagner, à quelle vitesse et avec quelle définition est largement déterminée par votre génétique et votre âge. Mais tout le monde, à peu près n’importe quel âge, devrait être capable de gagner du muscle et de la force avec la musculation. Une bonne nutrition est un élément crucial du processus de construction musculaire.

Quoi qu’il en soit, trop manger n’est pas une bonne idée si vous êtes déjà en surpoids. Mettez-vous en forme en premier, car lorsque vous mangez trop pour gagner du muscle, vous gagnez également de la graisse. Supposons que vous soyez un gars mince de 180 centimètres et que vous souhaitez prendre du volume supplémentaire de muscle et éventuellement vous stabiliser à un faible pourcentage de graisse corporelle.

Quid des  régimes draconiens ?

Soupe aux choux, régime ananas ou artichaut… Les régimes draconiens investissent l’univers de la musculation et séduisent davantage d’amateurs de salles de musculation. Disponibles partout sur Internet, ils consistent à privilégier une poignée d’aliments aux détriments de nombreux autres, jugés trop caloriques. S’appuyant sur l’étude de la valeur calorique et non nutritionnelle des aliments, ces régimes ne suffisent pas du tout à soutenir vos efforts dans le bodybuilding. Au contraire, ces régimes ne vont que générer des carences qui auront des conséquences considérables sur l’organisme.

Certes, les régimes draconiens font perdre du poids très rapidement, et c’est là l’un des principes du bodybuilding. Mais ce type de régime ne fait pas perdre des graisses en premier : au contraire, il risque d’éliminer en priorité l’eau et le muscle. Ainsi, selon une étude, 40% des personnes qui suivent un régime draconien sont susceptibles de reprendre plus de poids qu’ils n’en avaient perdu.

En somme, les régimes draconiens ne suffisent pas du tout à soutenir vos efforts dans le bodybuilding. Au contraire, leur effet yoyo ainsi que leurs effets secondaires (grosse fatigue et frustration) pourraient multiplier le risque de subir du stress, une situation qui conduit finalement à la prise de poids. Plus grave encore, les régimes draconiens qui accompagnent la musculation sont souvent longs et réguliers : ils risquent donc de conduire à des troubles du comportement alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *